Alibaba licencie près de 10 000 salariés

Malgré près de 10 000 licenciements, Daniel Zhang, CEO de l’Alibaba est « confiant dans nos possibilités de croissance à long terme ». (Crédit Photo : Alibaba DR)

Malgré près de 10 000 licenciements, Daniel Zhang, CEO de l’Alibaba est « confiant dans nos possibilités de croissance à long terme ». (Crédit Photo : Alibaba DR)

Selon les informations dévoilées par le South China Morning Post, Alibaba a licencié près de 10 000 salariés afin de se préparer au ralentissement économique. Le spécialiste du e-commerce a, pour la première fois de son histoire, enregistré un chiffre d'affaires stable à l'occasion de son dernier trimestre fiscal.

Le géant du e-commerce Alibaba n'est pas à l'abri des pressions économiques qui pèsent sur les autres détaillants. Selon le South China Morning Post, le spécialiste de la vente en ligne aurait licencié près de 10 000 employés en prévision d'un ralentissement économique. En effet, les nombreuses fermetures de magasins en Chine viennent tempérer les espoirs d'une reprise imminente de l'activité.

Ainsi, exactement 9 241 salariés auraient quitté l'entreprise au cours de son dernier trimestre fiscal, qui s'étend du 1er avril au 30 juin, portant à 245 700 l'effectif total. Les fermetures n'ont, cependant, pas été la seule raison de ces réductions de personnel. Alibaba a en effet, enregistré une croissance trimestrielle stable de ses revenus pour la première fois de son histoire. Ces résultats sont notamment dus aux confinements de plusieurs grandes villes chinoises, telles que Shanghai, qui ont créé des blocages logistiques et fortement impacté la demande des consommateurs.

Licencier pour se protéger 

Le président et CEO d'Alibaba, Daniel Zhang, a déclaré que la société avait constaté des signes de reprise au mois de juin. « Je suis confiant dans nos possibilités de croissance à long terme », a-t-il indiqué. Les licenciements semblent donc être une stratégie afin de contrer le ralentissement économique. La Chine, comme une grande partie du reste du monde, étant confrontée à la diminution des dépenses de consommation et à diverses difficultés économiques.

À noter qu'Alibaba n'est pas le seul à trouver l'avenir de mauvais augure et à chercher à réduire les coûts. Des entreprises telles que Walmart, Amazon, 7-Eleven, Shopify, Stitch Fix ou encore Oracle réduisent leur personnel ou ralentissent les embauches.  

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité