Blue se renforce dans l'Ouest en rachetant ADMI France

Dirigé Nicolas Boittin, Blue a réalisé 33,2 M€ de chiffre d'affaires en 2022 et prévoit d'en réaliser 40 M€ en 2023. Crédit photo : D.R.

Dirigé Nicolas Boittin, Blue a réalisé 33,2 M€ de chiffre d'affaires en 2022 et prévoit d'en réaliser 40 M€ en 2023. Crédit photo : D.R.

Deux ans après son expansion en Vendée, l'opérateur Blue s'implante près du Havre avec l'acquisition d'ADMI. L'entreprise lui apporte notamment l'offre de bureau virtuel hébergé Bureo qu'elle a conçue elle-même.

Si « la croissance externe est au coeur du projet de Blue », selon les mots de Nicolas Boittin, son PDG fondateur, l'opérateur cloud ne se précipite pas. Depuis la levée de fonds de 20 M€ en dette qu'il a réalisée début 2019, l'ex-Bretagne Telecom n'a en effet racheté que deux entreprises, dont le fournisseur vendéen de solutions et de services IT Oceanis en mai 2021. Beaucoup plus récente, la seconde acquisition a été officialisée le 5 avril dernier. Sa cible : l'ESN normande ADMI France dont l'offre intègre de l'infogérance, de l'intégration d'équipements IT, des services d'opérateur et une solution de bureau virtuel hébergé (DaaS).

Basé à Gonfreville-l'Orcher, près du Havre, ADMI France a été fondé il y a 26 ans par Serge Hernando. La société revendique un portefeuille de plus de 350 clients et une vingtaine de collaborateurs qui lui ont permis de dégager environ 4,5 M€ de chiffre d'affaires en 2022. En termes de DaaS, c'est sa propre offre, baptisée Bureo (logiciels métiers, suite Office et messagerie sécurisée), que la société commercialise depuis 2013.

Blue vise le cap de 40 M€ de CA en 2023

A l'heure de la rédaction de ces lignes, les équipes de Blue et de Bureo ont déjà fusionné, ce qui porte l'effectif total du groupe à 170 collaborateurs et son portefeuille de clients au-delà des 2500 PME, ETI et grands groupes. Ainsi armé, l'opérateur entend atteindre la barre des 40 M€ de chiffre d'affaires cette année, à comparer aux 33,2 M€ de revenus réalisés en 2022. Un objectif qui passera notamment par un renforcement de ses équipes qui devraient s'enrichir de 38 collaborateurs dans  le courant de l'exercice.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité