Cradlepoint veut s'attacher les services des MSP

Stéphane Coasne, directeur MSP de Cradlepoint France : « Jusqu’ici, les MSP qui souhaitaient travailler avec les équipements de Cradlepoint devait acheter en CAPEX pour un, trois ou cinq ans. Aujourd’hui, nous leur proposons de basculer sur un modèle de consommation trimestriel. » (Crédit photo : D.R.)

Stéphane Coasne, directeur MSP de Cradlepoint France : « Jusqu’ici, les MSP qui souhaitaient travailler avec les équipements de Cradlepoint devait acheter en CAPEX pour un, trois ou cinq ans. Aujourd’hui, nous leur proposons de basculer sur un modèle de consommation trimestriel. » (Crédit photo : D.R.)

Le fournisseur de solutions WAN 4G/5G Cradlepoint propose des conditions spécifiques aux fournisseurs de services managés à travers un nouveau programme dédié. Le nombre d'affiliés au dispositif ne devrait pas dépasser 15 à 20 partenaires.

Les réseaux sans fil d'entreprise exploitant la 4G/5G connaissent un développement qui tient à une pénétration et une couverture plus avantageuses que celles du WiFi. Comptant parmi les concepteurs d'équipements nécessaires à leur déploiement, l'Américain Cradlepoint mise sur un renforcement de ses relations avec les partenaires pour mieux se battre contre ses concurrents.

Au mois d'août, la filiale d'Ericsson s'est ainsi dotée de son premier programme partenaires dédiés aux MSP en Europe. Pour sa filiale française née en 2021, ce dispositif constitue d'autant plus une nouveauté que celle-ci privilégiait, jusqu'ici, un modèle de distribution de ses modems et routeurs (certaines références sont conçues pour l'IoT et l'embarqué) axé sur les VAR et les intégrateurs.

Des tarifs spécifiques et des modèles d'abonnements plus flexibles

Au chapitre des conditions que le programme apporte aux MSP figurent des prix et des remises spécifiques, ainsi qu'un modèle d'abonnement plus flexible. « Jusqu'ici, les fournisseurs de services managés qui souhaitaient travailler avec les équipements de Cradlepoint devait acheter en CAPEX pour un, trois ou cinq ans, explique Stéphane Coasne, le directeur MSP de Cradlepoint France. Aujourd'hui, nous leur proposons de basculer sur un modèle de consommation trimestriel. » Le fournisseur a également mis en place des formations certifiantes pour les MSP. Celles-ci diffèrent de celles suivies par ses autres profils de partenaires sur le volet commercial. En outre, elles entrent dans le détail de certaines fonctions de la plate-forme d'orchestration NetCloud Manager nécessaires aux fournisseurs de services managés.

À noter que les données collectées par cette dernière peuvent être intégrées via API dans les outils de monitoring utilisés par les MSP.

Un recrutement axé sur les régions et les spécialisations

En termes d'affiliation de fournisseurs de services managés à son nouveau programme, les ambitions de Cradlepoint France sont mesurées. « Nous visons 15 à 20 MSP maximum, que nous recrutons avec une approche matricielle très ciblée », indique Stéphane Coasne.

À travers cette démarche, le fournisseur veut notamment se rapprocher des prestataires de services disposant d'une implantation régionale forte. À ce titre, il a notamment signé avec Provectio, qui exploite des agence en Bretagne, Pays de la Loire et Normandie. Parmi ses cibles figurent aussi les intervenants spécialisés sur des cas d'usage (ville intelligente, IoT, connectivité, cybersécurité...). Certains d'entre eux apprécieront le lancement de routeurs dédiés aux réseaux privés cellulaires auquel Cradlepoint devrait procéder l'an prochain.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité