Dell : les cessions de Quest Software et de SonicWall confirmées

Michael Dell continue à se séparer de certains de ses actifs pour financer le rachat d'EMC. Crédit photo : D.R.

Michael Dell continue à se séparer de certains de ses actifs pour financer le rachat d'EMC. Crédit photo : D.R.

Les fonds Francisco Partners et Elliott Management rachètent les activités logiciels Quest Software et SonicWall du groupe Dell pour un montant estimé à 2 Md$. Une vente qui s'ajoute aux opérations déjà réalisées pour contribuer à financer l'énorme acquisition d'EMC annoncé à l'automne 2015 pour 67 Md$.

Comme pressenti hier, Dell vend ses divisions logiciels Quest Software et SonicWall qui regroupent un portefeuille de 180 000 clients dans le monde. Ces activités sont acquises par les fonds d'investissement Francisco Partners et Elliott Management Corporation pour un montant non communiqué mais que l'agence de presse Reuters évalue à environ 2 milliards de dollars. L'opération n'inclut pas Boomi, la plate-forme d'intégration en mode cloud qui reste chez Dell. Le montant estimé pour la vente de ces deux activités ne semble pas très élevé. D'autant qu'il y a quatre ans, Dell avait déboursé 2,36 Md$ pour racheter Quest Software, spécialisé dans la gestion des actifs informatiques, et 1,2 Md$ pour SonicWall, éditeur de solutions de sécurité réseaux et de protection de données.AdTech Ad

Tom Sweet, directeur financier de Dell, met en avant l'intérêt et l'expérience des deux fonds sur les entreprises technologiques ce qui, assure-t-il, permettra aux collaborateurs de Dell Software de continuer à fournir de l'innovation. « Nous avons hâte de travailler étroitement avec les équipes de Francisco Partners et Elliott Management pour approfondir les relations déjà excellentes que Dell Software entretient avec ses clients et partenaires », a-t-il déclaré.

Le fruit de cette vente va s'ajouter aux fonds que Dell réunit pour financer l'énorme acquisition d'EMC (annoncée à l'automne 2015 pour 67 Md$). Le groupe texan a déjà cédé pour 3 Md$ ses activités services (ex Perot Systems) à NTT Data, une filiale de l'opérateur japonais NTT. Et le mois dernier, il a par ailleurs émis 20 Md$ d'obligations sur le marché. Par ailleurs, en avril, dans le cadre de sa recherche de fonds, la firme de Michael Dell a réalisé l'introduction en bourse de SecureWorks, sa division spécialisée dans les appliances de cybersécurité.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité