Exclusive Networks ajoute le financement à son métier de VAD

En tant que directeur d'Exclusive Capital, Franck Laga aura à charge de développer l'activité de la société dans le reste de l'Europe.

En tant que directeur d'Exclusive Capital, Franck Laga aura à charge de développer l'activité de la société dans le reste de l'Europe.

Le groupe de distribution français a racheté la société de financement Fibail System pour élargir son offre de services. Ce rachat ne devrait être que le premier d'une série qui doit permettre à Exclusive Networks de développer sa nouvelle activité dans d'autres pays européens.

Exclusive Networks ne mise pas que sur une extension de sa présence à l'international et le référencement de nouvelles marques IT pour croître. Le grossiste à valeur ajoutée français parie également sur une vraie diversification de son offre de services. Le 8 janvier, il a en effet annoncé le rachat de Fibail System, une société spécialisée dans le financement des achats informatiques des entreprises. Elle sera rapidement renommée Exclusive Capital et jouera le rôle de division de financement et de leasing du distributeur.

La direction de la nouvelle filiale a été confiée à Franck Laga qui était jusqu'ici directeur général d'Exclusive Networks pour la France et l'Afrique. Les co-fondateurs de Fibail System piloteront quant à eux le développement de la société dans l'Hexagone au quotidien. Quant aux 10 collaborateurs de Fibail System, ils quitteront bientôt leurs locaux de Boulogne-Billancourt (92) pour rejoindre le siège d'Exclusive Networks situé dans la même ville.

Le guichet unique pour valeur ajoutée par rapport aux concurrents

« Nos échanges avec les revendeurs et les fournisseurs ont montré que certains projets complexes incluant des technologies innovantes souvent onéreuses sont plus facilement bouclés s'ils sont accompagnés d'une proposition de financement aux entreprises, indique Franck Laga. Partant de ce constat, il nous est apparu intéressant de pouvoir proposer une offre structurée. Elle comprend notamment de la location financière sur plusieurs durées et des contrats portant sur une enveloppe globale qui peut être consommée au fil du temps. » Exclusive Capital est loin d'être la seule structure à proposer aux professionnels de l'IT de financer l'équipement informatique de leurs clients. Des sociétés telles que GE Capital, Leasecom ou encore BNP Paribas Leasing Solutions en ont fait tout ou partie de leurs fonds de commerce depuis bien longtemps. Pour Franck Laga, « Notre valeur ajoutée va résider dans le fait que nous allons faciliter la vie des revendeurs. Nous leur éviteront de devoir discuter avec plusieurs acteurs pour s'approvisionner en solutions technologiques et ensuite faire financer les achats de leurs clients. »

Le financement appelé à devenir une source de revenus importante

Pour l'heure, seuls les clients français d'Exclusive Networks peuvent bénéficier des services d'Exclusive Capital. Mais le groupe de distribution veut les rendre accessibles dès cette année dans d'autre pays européens où il est présent. Il procédera pour cela aux rachats d'autres sociétés proposant des services équivalents à ceux de Fibail System hors de l'Hexagone.

A l'heure actuelle, Fibail System n'apporte à Exclusive Networks qu'un chiffre d'affaires additionnel compris entre 10 et 15 M€. C'est peu comparé au 500 M€ de revenus publiés par le groupe de distribution pour la même année. Mais celui-ci anticipe que sa nouvelle activité va représenter çà terme une part non négligeable de son activité. D'une part parce qu'elle sera étendue à d'autre pays. D'autre part parce que ses forces de ventes vont en faire la promotion.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité