FireEye et McAfee Enterprise fusionnent pour devenir Trellix

Bryan Palma est le CEO de Trellix, résultat d'une fusion entre FireEye et McAfee Enterprise pour cibler le marché du xDR. (Crédit Photo: Trellix)

Bryan Palma est le CEO de Trellix, résultat d'une fusion entre FireEye et McAfee Enterprise pour cibler le marché du xDR. (Crédit Photo: Trellix)

Appartenant tous deux au fonds STG, FireEye et McAfee Enterprise fusionnent au sein d'une entité baptisée Trellix. Chaque partie apporte son expertise pour adresser le marché en plein développement du xDR.

Après la publication des bans en octobre dernier, le fonds STG officialise le mariage entre FireEye et McAfee Enterprise pour donner naissance à Trellix. Pour mémoire, l'investisseur américain Symphony Technology Group a acquis en mars 2021 l'activité entreprise de McAfee pour 4 milliards de dollars avec à l'esprit de rebaptiser la société. A l'époque, William Chisholm, associé directeur du Symphony Technology Group (STG), déclarait qu'il était « déterminé à ce que cette division Entreprise devienne le premier fournisseur de cybersécurité « du terminal au cloud ».

Trois mois plus tard, c'est FireEye qui cède son activité solutions à STG pour 1,2 milliards de dollars. Avec cette opération, le consortium de fonds privés peut utiliser la marque FireEye et devient propriétaire des produits de sécurité réseaux, de messagerie, des points d'accès et du cloud du fournisseur, sans oublier sa plateforme de gestion et d'orchestration associée, Helix.

Faire sa place sur le marché du xDR


STG a donc décidé de réunir les deux marques autour du nom Trellix et adresser le marché en pleine croissance du xDR. Evolution de l'EDR, cette technologie entend renforcer les capacités de détection et de réponse aux incidents et unifier la visibilité et le contrôle des terminaux, du réseau et du cloud. Elle peut comprendre des outils EDR, de l'analyse comportementale, de la threat intelligence, des process automatisés s'appuyant sur l'intelligence artificielle,... Les différents acteurs de la cybersécurité proposent aujourd'hui plusieurs solutions xDR (Cybereason, Sophos, SentinelOne, IBM, y compris françaises avec l'initiative Open XDR et Tehtris).

Pour expliquer ce nom Trellix, STG évoque la structure d'un treillis, un cadre sûr et robuste utilisé pour soutenir la croissance structurée des plantes grimpantes. Elle sera dirigée par Bryan Palma. A noter aussi que toutes les divisions de McAfee Enterprise ne rejoignent pas Trellix. En effet, STG prévoit de créer une structure distincte pour le portefeuille Secure Service Edge. Il comprendra les offres de CASB, de Secure Web Gateway et Zero Trust Network Access (ZTNA). Cette entité devrait elle aussi avoir un nouveau nom.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité