Hausse record des investissements des opérateurs de cloud public en 2020

Dépenses comparées des entreprises en services cloud et en équipements pour data centers entre 2010 et 2020. Illustration : Synergy Research

Dépenses comparées des entreprises en services cloud et en équipements pour data centers entre 2010 et 2020. Illustration : Synergy Research

Les opérateurs de cloud public ont augmenté leurs dépenses sur le marché des équipements et logiciels pour data centers de 22% l'an dernier. Ils assurent désormais au secteur 43% de ses revenus, gagnant ainsi 6 points de contribution sur les entreprises.

Il y a quelques jours, Canalys livrait une étude montrant que les souscriptions aux services cloud d'infrastructure des AWS, Microsoft Azure, Google Cloud et consorts avaient encore progressé de plus de 30% au premier trimestre 2021. Pour répondre à cette demande toujours plus forte, les opérateurs de cloud public procèdent à des investissements massifs dont la croissance à battu des records en 2020. L'an dernier, leurs acquisitions d'équipements et de logiciels pour data centers se sont en effet établies à environ 71 Md$, soit un bond de 22% comparé à 2019. A l'inverse, celles réalisées par les entreprises pour leurs propres besoins ont diminué de 6% à 94 Md$. Globalement, le marché mondial des équipements et logiciels pour centres de calcul a donc atteint 165 Md$ l'an dernier et progressé ainsi de 4%. La contribution des opérateurs de cloud public aux revenus du secteur a crû de 6 points à 43%, tandis que celle des entreprises diminuait d'autant à 57%.

Serveurs, stockage et réseaux captent 77% des dépenses

Tous profils d'acheteurs confondus, les ventes cumulées de serveurs, de produits de stockage et d'équipements réseaux ont représenté 77% de la valeur du marché en 2020.  Le solde provient des investissements dans les systèmes d'exploitation, les logiciels de virtualisation, de gestion du cloud, et de sécurisation des réseaux. « Sur le segment des serveurs, le nombre d'unités livrées aux opérateurs de cloud public a déjà dépassé celui expédié dans les entreprises. Ce dernier continue de représenter un chiffre d'affaires plus important du fait d'un prix moyen unitaire plus élevé par serveur. La balance penchera bientôt dans l'autre sens avec la hausse des volumes absorbés par les opérateurs », explique John Dinsdale, analyste chez Synergy Research Group.

La santé des ODM intimement liée à celle du cloud public

Le dynamisme des achats des opérateurs de cloud public fait les affaires des ODM qui sont leurs principaux fournisseurs. Ils se classent devant Inspur, Dell et Huawei dont les parts de marché sont équivalentes. Du côté des équipementiers des data centers d'entreprises, les principaux sont, dans l'ordre, Microsoft, Dell, HPE, Cisco et VMware. A l'échelle de l'ensemble du marché mondial des équipements et des logiciels pour data centers, c'est Dell qui occupe la place de numéro un sur le segment des serveurs et des systèmes de stockage. De son côté, Cisco domine sur le segment des équipements réseaux. Enfin, Microsoft occupe une place de choix dans le classement du fait de sa position sur le segment des OS et des outils de virtualisation.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité