IBM regroupe toutes ses équipes channel

Najette Kadri-Marouard a été nommée vice-président de One Channel Team pour la France.

Najette Kadri-Marouard a été nommée vice-président de One Channel Team pour la France.

Le géant de l'IT crée l'IBM One Channel Team au sein de laquelle sont désormais regroupés tous ses spécialistes du logiciel, du matériel, des services et du marketing, chargés d'accompagner ses partenaires.

IBM est un groupe en pleine transformation. La vente de ses serveurs X86 à Lenovo a été suivie de sa réorganisation en cinq divisions (Analytics, Commerce, Sécurité, Watson, Systems, services) pour mieux l'inscrire dans l'ère de la transformation digitale et du numérique. La dernière annonce allant dans le sens de cette mutation est le regroupement de l'ensemble des ressources de l'entreprise dédiées au channel. Elles sont désormais rassemblées au sein de l'IBM One Channel Team dont la création a été annoncée lors de la conférence Partner World le 10 février. IBM rompt ainsi avec son organisation partenaires jusqu'ici éclatée par spécialités. Qu'ils soient des experts des logiciels, du matériel, des services, ou encore du marketing, tous les personnels en charge des ventes indirectes vont désormais agir en simultané.

Mieux aider les partenaires sur la conception et la vente de solutions

« Cette nouvelle approche résulte d'une réflexion menée depuis longtemps déjà sur la meilleure façon d'améliorer nos approches des marchés du big data, de l'analytics, du cloud et de la mobilité », explique Najette Kadri-Marouard, le vice-président de One Channel Team pour la France. Dans le monde, la nouvelle organisation compte 3000 collaborateurs. En revanche, IBM se refuse à communiquer sur son envergure dans l'Hexagone. Quoi qu'il en soit, le fabricant estime que mettre une seule et même équipe face aux partenaires va simplifier le travail de ces derniers et leur permettre d'obtenir des réponses plus rapidement. Au bout du compte, l'objectif est de permettre aux revendeurs, intégrateurs ou un ISV de développer des solutions de bout en bout, depuis le développement du produit, jusqu'aux actions marketing à mener pour les promouvoir auprès des clients. « Nous leur fournissons désormais des interlocuteurs de premier niveau plus généralistes en termes de compétences produits. Mais ils sont associés, en deuxième niveau, à des experts dans des domaines spécifiques », précise Najette Kadri-Marouard.

IBM tire déjà une importante partie de ses revenus des ventes réalisées par son réseau de distribution. Le changement de son organisation channel vise bien sûr à la faire encore progresser. Le bilan ne pourra en être tiré que dans plusieurs trimestres. Il faudra alors se souvenir que l'entreprise réalise actuellement en indirect près de la moitié de ses ventes de systèmes Power Business, 50 à 60% de son chiffre d'affaires dans le stockage, et 30 à 40% de ses facturations liées aux offres de SoftLayer.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité