L'ensemble Osiatis-Econocom ne génère pas encore de croissance

L'acquisition d'Osiatis a largement permis au groupe Econocom de gonfler ses revenus au premier semestre 2014. Pour l'heure, néanmoins, le nouvel ensemble pèse moins que les chiffres d'affaires cumulés des deux entités avant leur fusion.

Le groupe Econocom a dégagé 972 M€ de chiffre d'affaires au premier semestre 2014, soit 23% de mieux qu'à la même période de l'exercice précédent. L'intégralité de cette évolution positive repose sur l'acquisition d'Osiatis finalisée en janvier 2014. A périmètre comparable (en tenant compte des résultats d'Osiatis avant la fusion) les revenus semestriels de la SSDI sont en léger retrait de 0,3%. Une baisse qu'Econocom est parvenu à limiter grâce à une progression organique de son activité de 3% lors du second trimestre 2014.

Sur les 972 M€ de facturations déclarés par l'entreprise au premier semestre, 491 M€ ont été générés par son activité Gestion Administrative et Financière qui dégageait 490 M€ un an plus tôt. L'activité Produits et Solutions a progressé quant à elle de 7,1% à 167 M€. Une preuve, pour Econocom, de la pertinence de son positionnement sur le marché des objets connectés, en particulier dans les domaines de l'éducation et du retail.

L'intégration d'Osiatis pénalise l'activité services

Au final, seule l'activité Services au sein de laquelle Osiatis a été intégré a vu ses revenus baisser, précisément de 4,6% à 314 M€. « L'activité services a concentré ses efforts sur le processus d'intégration d'Osiatis. [...] Ces travaux ainsi qu'une politique plus sélective dans les affaires ont pesé sur le chiffre d'affaires », indique Econocom dans un communiqué de presse.

Les travaux liés à l'intégration d'Osiatis ont également pesé sur le résultat opérationnel courant d'Econocom qui s'affiche en retrait de 19% à périmètre comparable par rapport au 30 juin 2013. Sans la prise en compte des résultats d'Osiatis avant leur consolidation dans le bilan d'Econocom, le résultat opérationnel courant ressort néanmoins à 23 M€ (+31%).

D'après les prévisions du groupe, son chiffre d'affaires annuel devrait dépasser les deux milliards d'euros contre 1,77 Md€ en 2013. Son résultat opérationnel courant devrait atteindre 100 M€ quant à lui.

Par F.A.
Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité