L'intégrateur Partitio passe sous la coupe de Konica Minolta France

Suite au départ de Jean-Claude Cornillet mi-2021, Jonathan Leyva a été nommé Président Directeur Général de Konica Minolta France (crédit : DR)

Suite au départ de Jean-Claude Cornillet mi-2021, Jonathan Leyva a été nommé Président Directeur Général de Konica Minolta France (crédit : DR)

Konica Minolta renforce sa présence sur le marché français des services IT en prenant le contrôle de l'intégrateur Partitio. Ce dernier profitera de l'appui des forces de vente du fabricant et de son portefeuille de 40 000 clients en France pour développer son activité.

Après les rachats de Serians en 2012 et de Numerial en 2017, Konica Minolta France poursuit sa diversification dans l'IT en acquérant Partitio. Fin février, la filiale française du fabricant japonais d'imprimantes a racheté cet intégrateur toulousain spécialisé dans la dématérialisation des flux métiers et la gestion des infrastructures cloud. Fondé (en 2007) et dirigé par Alain Alaya, il a dégagé 5,5 M€ de chiffre d'affaires en 2022 et compte 60 collaborateurs.

Partitio certifié SecNumCloud et HDS

Intégrateur Hyland Software (gestion de contenu d'entreprise et de processus), de solutions de case management, et partenaire OVH depuis plus de 10 ans, Partitio est également certifié SecNumCloud pour faire bénéficier ses clients d'un cloud souverain. La société de services est également agréé hébergeur de données santé (HDS). En rejoignant le groupe japonais, elle pourra notamment s'appuyer sur la vingtaine d'agences de l'acquéreur réparties sur tout l'Hexagone afin de stimuler son développement. Toutefois, la synergie la plus évidente entre la filiale française et Partitio va consister à travailler la base de 40 000 clients que possède le premier en France.

Une stratégie mondiale déclinée en France

Mi-février, le DSI de la filiale américain de Konica Minolta annonçait entamer une transformation numérique principalement basée sur le cloud et développer son portefeuille de services IT. Il semblerait que la filiale française suive le même chemin. En effet, cette dernière compte sur le rachat de Partitio pour renforcer son portefeuille d'offres ainsi que ses compétences en GED, ECM, ERP, case management, infogérance et gestion des infrastructures informatiques. Son objectif est d'être reconnue comme un acteur majeur dans les domaines des solutions IT grâce, notamment, à un catalogue complet d'offres IAAS, adapté aussi bien aux besoins des TPE que des grandes entreprises.

Le nouvel ensemble ambitionne également de devenir l'acteur de référence sur l'intégration de la plateforme OnBase d'Hyland en Europe de l'Ouest. Pour rappel, le groupe Konica Minolta a enregistré un chiffre d'affaires de 6,98 Md$ en 2021 et comptait 39 000 collaborateurs.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité