La transformation digitale est loin d'être une réalité dans les TPE

Seules 21% des TPE s'estiment peu susceptibles de subir une cyber attaque. Illustration : D.R.

Seules 21% des TPE s'estiment peu susceptibles de subir une cyber attaque. Illustration : D.R.

Moins d'une TPE sur trois a entamé ou achevé son processus de transformation digitale. Bien qu'elles y voient une nécessité, elles sont pourtant encore nombreuses à être freinées par des considérations d'ordre financiers et de compétences.

Entre la prise de conscience de devoir évoluer et les actes, il y a un fossé que les TPE peinent à franchir en matière de transformation digitale. C'est l'un des enseignements de l'étude menée pour le compte de Sage et de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) auprès de 450 sociétés de 0 à 49 salariés et de 200 experts comptables. Dans leur grande majorité, les sondés estiment que la transformation numérique est nécessaire. Un tiers d'entre eux la voit comme une opportunité et la moitié la considère comme un élément important pour la suite de leur activité.

L'adaptation des équipes et des process refroidissent 43% des sondés

Malgré l'enjeu, moins d'une TPE sur trois a achevé ou entamé ce processus de transformation. Nombre d'entre elles y seraient même fermement réfractaires, estimant qu'il constitue plutôt une entrave qu'une opportunité. Elles craignent de devoir affronter des difficultés au niveau de leurs process (43%), du manque de compétences techniques de leurs équipes (41%), et du financement nécessaire (40%). Par catégorie de sociétés, l'étude constate que ce sont les artisans qui accusent le plus de retard. Les plus touchées sont les structures de 0 à 2 salariés, suivies de celles de 3 à 9 employés (47%). Les taux sont encore plus forts dans les secteurs de la construction, du commerce et des services aux particuliers.

Pourtant, l'exemple des TPE ayant déjà entamé leur transition est de nature à rassurer les réfractaires. Celles-ci admettent en effet avoir observé des impacts positifs sur tous les aspects de leur activité : dans le domaine de la communication, pour 41% d'entre elles, dans l'organisation et le suivi des activités et de la gestion comptable (35%), dans la paye et les RH (34%).

Les éditeurs préférés aux prestataires IT dans l'accompagnement des TPE

Concernant les types d'intervenants sur lesquels elles comptent pour les accompagner dans le déploiement de leur stratégie de transformation digitale, les TPE citent en premier lieu les éditeurs (40%). Les prestataires IT sont cités par 32% d'entre elles et les experts comptables par 31%. Elles attendent d'eux des recommandations sur les choix des solutions numériques adaptées à leur activité (80%), la fourniture d'outils (71%) ou encore sur leur stratégie de transformation digitale (68%).

Ces derniers devront se montrer pédagogues en matière de sécurité dans la gestion des données et des flux, un problématique centrale dans la digitalisation des entreprises à laquelle semblent être peu sensibles les TPE. Seul la moitié d'entre elles se sent concernée par les cyber risques. Elles ne sont même que 14% à être protégées. Cela s'avère peu étonnant lorsque l'on apprend que 21% des sondés s'estiment être peu susceptibles de subir une attaque. Les experts comptables font toutefois exception. Assurer la sécurité des données de leurs clients est au coeur de leurs préoccupations.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité