Le travail hybride améliore la productivité

Ni le télétravail à temps complet ni le présentiel total ne sont optimaux. (crédit : VisionPics / Pixabay)

Ni le télétravail à temps complet ni le présentiel total ne sont optimaux. (crédit : VisionPics / Pixabay)

Une étude menée par Citrix montre que la productivité est plus importante avec le travail hybride plutôt qu'avec le 100% distanciel ou présentiel. Mais on ne peut pas en dire autant de l'efficacité de la collaboration.

Si la généralisation du télétravail lors de la crise sanitaire Covid-19 a été scrutée de nombreuses fois par des études ainsi que la situation post-pandémique, l'efficacité du travail est, elle, rarement le sujet abordé. Citrix a piloté une étude sur le sujet qui montre que, des trois formes possibles d'organisation (télétravail complet, travail hybride et présentiel total), l'optimum est le travail hybride. Mais, cependant, les moyens informatiques pour assurer ce travail hybride ne sont pas nécessairement à la hauteur des besoins et des enjeux.

Les travailleurs hybrides sont ceux qui se déclarent les plus productifs (69 % le déclarent), les plus performants (73%) et les plus motivés (69%), devant les télétravailleurs à temps plein (respectivement : 64 %, 69 % et 56%) et les travailleurs en présentiel total (59 %, 65 % et 51%). Le même classement se retrouve pour l'incitation à se dépasser au travail (télétravailleurs : 71 %; hybrides : 63 %; présents : 60%), l'intégration au reste de l'entreprise (respectivement : 70 %, 60 % et 58%), le plaisir à travailler (70 %, 61 % et 60 %) et même pour la recommandation de son employeur à un candidat potentiel (69 %, 60 % et 56%). Et il en est également de même pour la satisfaction vis-à-vis de la technologie à la disposition des collaborateurs pour leur travail : 68 % des travailleurs hybrides sont satisfaits contre 65 % des télétravailleurs et 60 % des personnes astreintes au présentiel.

L'efficacité de la collaboration altérée

Citrix note notamment : « 50% des personnes sondées, la technologie fournie par leur entreprise est un obstacle à un travail à distance efficace ». Du coup, 52 % des salariés utilisent des outils personnels pour réaliser leurs tâches malgré les courantes consignes inverses des entreprises. Mais les résultats sont très variables selon les pays, « les Britanniques sont 60% à répondre « oui », contre 48% en France et 46% en Allemagne par exemple. » Enfin, si 69 % des répondants se sentent en mesure de collaborer avec leurs collègues, les disparités sont importantes entre pays également : « la France fait pâle figure (60%) face au Royaume-Uni (80%) et à l'Australie (78%) par exemple. 48% des Français considèrent d'ailleurs que l'arrivée du télétravail et du travail hybride dans leur entreprise y a altéré l'efficacité de la collaboration. »

A propos de l'étude

L'étude « Work Rebalanced » a été réalisée par Citrix et les cabinets Man Bites Dog et Coleman Parkes Research. Elle est basée sur une enquête menée début 2022 auprès de 900 dirigeants d'entreprises et 1800 travailleurs tertiaires dans huit pays (France, Allemagne, Pays-Bas, Royaume-Uni, Etats-Unis, Australie, Japon et Mexique).

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité