Les partenaires vont jouer un rôle « central » pour soutenir le marché du cloud

L'analyse de TBR sur le marché du cloud et le rôle des partenaires intervient après un rapport précédent dans lequel le cabinet d'études estimait qu’en 2022, le rôle des ISV deviendrait de plus en plus « critique » pour les fournisseurs de SaaS. Illustration : D.R.

L'analyse de TBR sur le marché du cloud et le rôle des partenaires intervient après un rapport précédent dans lequel le cabinet d'études estimait qu’en 2022, le rôle des ISV deviendrait de plus en plus « critique » pour les fournisseurs de SaaS. Illustration : D.R.

L'an prochain, les décisions des entreprises concernant le cloud seront essentiellement guidées par des recherches d'économies. Dans ce contexte, le cabinet TBR estime que pour survivre, les fournisseurs évoluant dans le domaine du cloud reviendront à l'essentiel et se concentreront notamment sur leurs écosystèmes de partenaires.

De l'avis du cabinet d'analystes Technology Business Research (TBR), en 2023, les partenaires offrant des services et des solutions basées sur le cloud devraient jouer un rôle « central » sur un marché du cloud confronté à des défis « sans précédent ». TBR affirme que ce sera la première fois que le marché mature du cloud sera mis à l'épreuve. « Dans le sillage de la crise financière de 2008, le cloud avait apporté une solution alternative pour réduire les coûts de l'IT, mais aujourd'hui il ne représente plus une part insignifiante du budget IT du client moyen », explique-t-il. « Alors que les dépenses liées au cloud et l'opportunité globale du marché vont continuer à se développer au cours de l'année à venir, nous pensons que cette croissance sera altérée par l'environnement macroéconomique », ajoute le cabinet. Ce dernier estime que pour survivre, les fournisseurs de cloud reviendront à l'essentiel et se concentreront à la fois sur leurs écosystèmes de partenaires et sur les coûts. En particulier, TBR pense que, par rapport aux cinq dernières années, les partenaires cloud soutiendront la croissance attendue, mais à un rythme plus lent. « La croissance des revenus indirects du cloud, provenant des intégrateurs de systèmes, des fournisseurs de logiciels indépendants (ISV), des fournisseurs de services managés et de revendeurs, jouera un rôle central dans l'expansion continue du marché », a encore déclaré TBR.

60 Md$ issus des ventes de logiciels sur les marketplaces en 2023

Dans son rapport « Top 5 Predictions For Cloud and Software in 2023 » (Top 5 des prédictions pour le cloud et le logiciel en 2023), Technology Business Research indique que, l'année prochaine, la valeur totale des logiciels vendus sur les places de marché du cloud augmentera, tout comme le besoin de partenaires. Selon le cabinet d'analystes, la valeur des logiciels vendus sur les plateformes de fournisseurs comme Amazon Web Services (AWS), Microsoft, Google et Salesforce a dépassé les 50 milliards de dollars en 2022 et il prévoit que ce chiffre augmentera de 25 % en 2023. « La consommation de ressources et de services directement auprès des fournisseurs de cloud reste une composante importante de l'opportunité du marché, mais en raison de ces facteurs, l'essentiel de la croissance du cloud consommé sous forme de nouveaux déploiements SaaS, de produits de fournisseurs de logiciels indépendants et de nouveaux projets impliquera la propriété intellectuelle ou les services d'un partenaire », a encore déclaré TBR.

Mieux comparer les coûts du cloud à ceux des solutions alternatives

Par ailleurs, au cours de l'année à venir, les décisions concernant le cloud seront essentiellement guidées par des objectifs d'économie, « une conséquence du sentiment d'incertitude des clients, qui se traduira par un repli dans les dépenses », selon le cabinet. « Les avantages de l'agilité, de l'innovation et de l'expansion commerciale resteront au coeur des décisions d'achat de cloud, mais une évaluation approfondie du coût du cloud par rapport à celui des solutions alternatives jouera un rôle plus important en 2023 que les années précédentes », a déclaré TBR. « Les fournisseurs qui évoluent dans le domaine du cloud risquent également d'être confrontés à des cycles de vente légèrement plus longs, à une rigueur budgétaire plus importante et à des négociations plus difficiles dans la conclusion des contrats. Nous pensons que la concurrence exercée par les fournisseurs de services cloud de second rang sur leurs homologues les plus importants va s'accroître », a ajouté le cabinet d'analystes. « Étant donné que les entreprises ont déplacé des charges de travail plus importantes vers le cloud, le besoin de solutions complémentaires de gestion et de sécurité des données a augmenté », a encore déclaré le cabinet. L'analyse de TBR sur le marché du cloud et le rôle des partenaires intervient quelques mois après son rapport publié en février sur les fournisseurs de logiciels indépendants partenaires, dans lequel il estimait qu'en 2022, le rôle des ISV deviendrait de plus en plus « critique » pour les fournisseurs de SaaS.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité