Les services comptent pour 63% du revenu semestriel de l'écosystème cloud mondial

 Credit: Japan National Institute of Advanced Industrial Science and Technology (AIST)

Credit: Japan National Institute of Advanced Industrial Science and Technology (AIST)

Au premier semestre, sur les 235 milliards de dollars de revenu de l'écosystème cloud mondial, 150 milliards de dollars sont à imputer au PaaS et à l'IaaS.

Comme en témoigne le chiffre d'affaires mondial de ce secteur qui a atteint 235 milliards de dollars au premier semestre 2021, les services d'infrastructure dominent largement le marché toujours florissant du cloud. Selon une nouvelle étude du cabinet d'analyse Synergy Research Group, pendant cette période, les services d'infrastructure cloud se sont élevés à 150 milliards de dollars, ce qui représente 63 % de ce montant global. L'infrastructure en tant que service (IaaS), la plate-forme en tant que service (PaaS), les services de cloud privé hébergé et les logiciels d'entreprise en tant que service (SaaS) sont les principaux services représentés. Selon Synergy Research Group, au premier semestre, leurs revenus ont augmenté de 37 % par rapport à l'année 2020, les revenus du SaaS d'entreprise ayant augmenté d'un quart.

Les dépenses en matériels en hausse de 16%

Dans le même temps, les dépenses en matériel et en logiciels IT pour les infrastructures publiques, privées et hybrides ont augmenté de 16 %. La dernière composante, la colocation, la location et la construction de datacenters, a augmenté quant à elle de 17 %, comme l'a précisé le cabinet d'analystes. « Ces fournisseurs de services cloud ont besoin d'un lieu pour héberger leur infrastructure, ce qui explique l'augmentation importante et soutenue de leurs dépenses en matière de location de datacenter, de services de colocation et de construction de datacenters », a ajouté le Synergy Research Group. Pris dans son ensemble, le marché mondial de l'écosystème cloud a été dominé par Microsoft, Amazon, Salesforce, Dell, Google et IBM. Parallèlement, des entreprises comme Cisco, Adobe, Oracle, VMware, SAP, HPE, Alibaba, Inspur et Huawei ont généré plus de la moitié de tous les revenus liés au cloud.

Les dépenses en services vont doubler en moins de 4 ans

Au cours du premier semestre 2021, les dépenses totales en matériel et logiciels utilisés pour construire les infrastructures cloud ont dépassé les 70 milliards de dollars, les dépenses liées au cloud public étant désormais nettement plus importantes que celles liées au cloud privé. « Les marchés associés au cloud progressent à des taux allant de 15 à plus de 40 % par an et nos prévisions montrent que les dépenses annuelles en services cloud vont doubler en moins de quatre ans », a déclaré John Dinsdale, chef analyste du Synergy Research Group. « Le cloud domine de plus en plus le paysage IT, et il profite à toutes les entreprises de l'écosystème cloud. Mais les entreprises qui s'en sortent le mieux sont celles qui n'ont pas d'attache dans les marchés hérités hors du cloud ».

Selon M. Dinsdale, il y a dix ans, des entreprises comme Amazon, Salesforce et Google étaient à peine présentes dans l'IT d'entreprise, mais elles sont aujourd'hui une « force majeure sur le marché ». De plus, Microsoft, qui était déjà l'un des favoris des entreprises, « s'est transformé pour devenir le principal acteur du cloud, grâce à des revenus provenant de l'ensemble de l'écosystème ».

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité