Microsoft et HPE injectent 73,5M$ dans Mesosphere

Les confondateurs de Mesosphere, Tobi Knaup (directeur technique) à gauche et Florian Leibert (CEO). crédit : D.R.

Les confondateurs de Mesosphere, Tobi Knaup (directeur technique) à gauche et Florian Leibert (CEO). crédit : D.R.

Spécialisée dans la gestion de clusters, Mesosphere a réalisé une levée de fonds de 73,5 millions de dollars à laquelle Hewlett Packard Entreprise ainsi que Microsoft ont participé. Le montant total des fonds levés par la start-up s'élève à près de 126 millions de dollars.

La start-up Mesosphere, qui a séduit des grandes entreprises comme Twitter et Netflix avec son gestionnaire de clusters open source, poursuit sa dynamique croissance. La société est ainsi parvenue à lever des fonds auprès de deux géants de l'industrie IT, à savoir Microsoft et Hewlett Packard Entreprise. En tout, pour ce financement de type Series C mené par HPE, avec Microsoft en tant que nouvel investisseur stratégique, pas moins de 73,5 millions de dollars ont été levés.

Conçu pour aider les entreprises à concevoir des applications basées sur des microservices, des systèmes big data ou encore des environnements de production conteneurisés, Datacenter Operating System de Mesosphere est « le nouvel OS le plus excitant depuis Linux », a même lâché Lak Ananth, directeur de Hewlett Packard Ventures dans un communiqué. HPE et Microsoft se sont taillés la part du lion dans ce dernier tour de table, a fait savoir Matt Trifiro, vice-président senior de Mesosphere. Depuis sa création en 2013, la jeune pousse a levé près de 126 millions de dollars.

DCOS bientôt dans Windows Server et Linux


DCOS est utilisé à grande échelle par des entreprises comme Verizon. Il s'agit également d'un élément clé du service Azure Container de Microsoft. Le coeur open source de DCOS, Apache Mesos, a été la plateforme sur laquelle Apache Spark a été construite. « Mesosphere est au centre des trois plus grandes tendances technologiques actuelles : cloud, conteneurisation et microservices », a indiqué Scott Guthrie, vice-président exécutif de la division Cloud et Entreprise de Microsoft.

« Cet investissement stratégique de la part d'HPE et Microsoft constitue une validation des logiciels DCOS et d'orchestration de containers de Mesosphere », a par ailleurs indiqué Jay Lyman, chargé de recherche chez 451 Research. « La planification de containers, les technologies d'orchestration et de gestion sont de plus en plus critiques dans les entreprises. » En plus de constituer la base du service Azure Container, DCOS va également bientôt tourner sur Windows Server aussi bien que sur Linux grâce à un partenariat entre les deux sociétés, a fait savoir Matt Trifiro. Cette technologie doit être lancée en beta d'ici quelques semaines. Jeudi, Mesosphere a aussi annoncé Velocity, un produit d'intégration et de déploiement continus et également la v1.0 de sa plateforme d'orchestration de container, Marathon.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité