Notebooks : Les parts de marché se fragmentent entre les marques

Palmarès des croissances de ventes en valeur des fabricants de PC portables entre mars 2019 et 2020 dans le canal grossistes en France. Illustration : Context

Palmarès des croissances de ventes en valeur des fabricants de PC portables entre mars 2019 et 2020 dans le canal grossistes en France. Illustration : Context

Alors qu'ils cumulaient plus de 60% des ventes de PC portables réalisées par les grossistes en mars 2019, HP et Lenovo ne captent plus que 44% de parts de marché un an plus tard.

Le classement des marques de notebooks vendues par les grossistes IT français est resté globalement stable en mars dernier, selon Context. En volumes, le podium est ainsi demeuré le même qu'un an auparavant : HP est sur la première marche, suivi de Lenovo et d'Acer. En valeur, seul Asus s'est vu remplacé par Dell au rang de numéro trois, tandis que HP et Lenovo conservaient respectivement les première et seconde positions. Pour autant, ces deux derniers n'apparaissent pas dans la liste de Context des sept fournisseurs ayant enregistré les plus fortes hausse de chiffre d'affaires. En la matière, c'est Microsoft qui décroche la palme avec des revenus en hausse de 219%. Il faut dire que l'éditeur et sa Surface partent de loin. De son côté, Dell affiche la seconde meilleure performance (+112%) et Fujitsu la troisième (+105%). En termes de revenus incrémentaux en valeur absolue, ce sont néanmoins Dell, Acer et Asus qui réalisent les meilleurs scores.

Dell et Acer gagnent 6 points de part de marché

Le fait que HP soit resté numéro un et Lenovo numéro deux des ventes de notebooks, alors même que leurs revenus ont, au mieux, progressé de 2%, est symptomatique du fait que les parts de marché des fournisseurs du secteur se sont notablement fragmentées en mars dernier. Un an plus tôt, en effet, HP et Lenovo cumulaient à eux deux 62% des livraisons de notebooks réalisées par les grossistes IT français. Désormais, ils ne s'en accaparent plus que 44%. Cela profite, notamment, à Acer et à Dell dont les parts de marché ont progressé de 6 points pour le premier et été multipliées par deux pour le second (soit +6 points également). L'explication de cette plus grande fragmentation tient peut-être à l'explosion de la demande en notebooks constatée au mois de mars, et plus précisément en début de confinement. En effet, des problèmes d'approvisionnement ont pu amener des revendeurs à travailler avec des marques qu'ils ne commercialisent pas habituellement pour parvenir à équiper leurs clients. Un retour à la normale des conditions économiques globales montrera si le phénomène est durable.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité