Oodrive complète son catalogue de services en rachetant Omnikles

Oodrive n'en est pas à sa première opération de croissance externe. En 2006, l'éditeur de logiciels en mode SaaS avait déjà racheté son homologue Mayetic, un fournisseur d'espaces de travail collaboratifs, puis, deux ans plus tard, le belge BlueBackUp et son produit de sauvegarde en ligne. Aujourd'hui, c'est au tour d'Omnikles d'entrer dans son giron. Menant également l'ensemble de son activité dans le domaine du SaaS, cette société de 20 personnes édite des solutions d'échanges électroniques à valeur probante. Son parc clients de 2000 entreprises, dont un bon nombre opère dans le secteur de la santé, lui a permis de dégager un chiffre d'affaires de 2 M€ en 2010.

« Omnikles propose, comme Oodrive, un service de partage de fichiers mais accompagné de fonctions verticalisées d'horodatage, d'authentification forte et d'archivage à valeur légale », explique Stanislas de Rémur, le président d'Oodrive. Les complémentarités entre les deux sociétés s'entendent également en termes de cible de clientèle. Oodrive est en effet peu présent dans le domaine de la santé tandis que sa nouvelle filiale fait l'impasse sur les secteurs du BTP, de l'industrie ou encore du Luxe où l'acquéreur dit occuper de bonnes positions. En pratique, le nouvel ensemble va désormais s'attacher à diffuser les services de sauvegarde en ligne et de partage de fichiers d'Oddrive vers les clients d'Omnikles et inversement pour les solutions d'échanges électroniques à valeur probante du second.

Un rachat qui profite aussi aux revendeurs

L'enrichissement du portefeuille de services d'Oodrive va également profiter aux 1200 revendeurs de l'éditeur qui vont pouvoir commercialiser une nouvelle offre. Jusqu'ici, la stratégie commerciale d'Omnikles était en effet à 100% en direct. De son côté, Oodrive réalise environ 50% de ses ventes à travers son réseau de distribution, si l'on omet ses offres en marque blanche que distribuent des « partenaires stratégiques » comme la Fnac. Grâce à cette stratégie de vente, Oodrive a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 13 M€ et table pour 2011 sur des revenus compris entre 17 et 18 M€. La croissance de l'entreprise devrait d'ailleurs continuer de se nourrir en partie d'acquisitions puisque Stanislas de Rémur ne cache pas qu'Oodrive devrait réaliser prochainement un nouveau rachat.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité