Partner VIP 2013 s'installe sur deux jours et se décline en région

Semaine chargée, avec quatre évènements propriétaires : le Symposium du groupe TechData et le DynamicTour Alcatel-Lucent mardi, le PEX de VMware hier et NTTglobalforum aujourd'hui. PartnerVIP annonçait ce matin son édition 2013, un évènement à part, entièrement dédié au cloud computing et centré sur les rendez-vous d'affaires.

Pour sa troisième édition, Partner VIP prend une nouvelle dimension. L'évènement aura toujours lieu à Coeur Défense, mais sur deux jours, les 19 et 20 novembre prochains. Indispensable pour accueillir encore plus de visiteurs. Les organisateurs, Jack Mandard le P-dg de Compubase et Simon Benayoun voulant se rapprocher du millier de visiteurs, la seule solution au même endroit était de passer sur deux jours.

Pour le reste, PartnerVIP creuse son sillon : celui du rendez-vous d'affaires. Le but de l'évènement est de créer du visitorat, mais surtout du lien, du contact, du rendez-vous d'affaires. Et toute l'organisation de l'évènement, physique ou marketing, en amont ou sur place, est structurée dans ce seul but. 

Trois types de sponsors

Les stands sont des modules légers, tout installés, les exposants  viennent pour rencontrer les visiteurs sans souci d'organisation. Les sponsors ont trois formules à leur disposition : bronze, silver + et platinum (on retrouve les grands classiques de la distribution !). Les platinum au nombre de 6 retrouvent leurs noms sur toutes les présentations de Partner VIP, ils ont accès aux conférences plénières (introduction par IDC), et disposent d'espaces privés pour leurs rdv ainsi que d'un atelier de 40 minutes et de 2 ateliers de 20 minutes. Sans oublier des e-mailings spécifiques et le fichier absolument complet des visiteurs (cordonnées, parcours, préférences). L'évènement souhaite également convaincre 15 sponsors silver + et 10 bronze.

Pour rythmer les deux journées et traiter des différents thèmes, le nombre d'ateliers est évidemment en hausse, ils existent sous deux formats : 40 minutes et 20 minutes. Jack Mandard souhaite pour leur succès que le maximum de clients soit invité à prendre la parole par les sponsors qui vont gérer ces ateliers, de manière à contre balancer les discours trop marketing. Partner VIP 2013 aura 40 ateliers et 8 conférences plénières.

Un accueil VIP

Autre spécificité, les organisateurs ont mis en place un système de prises de rendez-vous à l'avance avec un prestataire externe, le but est d'avoir 300 rendez-vous d'affaires, c'est l'opération  MeetIT. Tout au long de l'évènement, l'accueil sera soigné. Avec une conciergerie fixe pour orienter et guider les visiteurs. Dans les couloirs, comme l'an passé, huit personnes reconnaissables seront à disposition des visiteurs pour les orienter vers leurs rendez-vous, leurs ateliers, des stands ou des plénières. Au total, Partner VIP mobilisera sur place 30 personnes.

L'évènement sera complété par une soirée au Shangri-La hôtel (place d'Iéna) pour remettre les « golden cloud », cinq formules de trophées. Là encore, les sponsors pourront disposer d'espaces réservés, des tables (2 500 euros pour les sponsors de l'évènement, ou bien 4 500). 50% des sommes récoltées iront à l'Unicef pour son opération d'aide aux jeunes pour le numérique.

Autre innovation, Partner VIP ne se contente plus de son ancrage parisien, mais organise un tour de France dans neuf villes de province : les IT Days. Au total, 700 visiteurs ont attendus, à raison de 50 à 120 par ville. Une formule où seront conviés aussi bien les clients que les partenaires intégrateurs. Le but est toujours de créer du trafic, du lien, d'organiser des ateliers et de rapprocher PartnerVIP des marchés de proximité. Si vous ne venez pas à PartnerVIP, mais il fera tout pour cela, PartnerVIP ira vers vous !

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité