Trimestriels Econocom : les rachats et le financement portent la croissance

En 2022, Econocom a racheté l'espagnol Semic SA et le français SOFI Group. Illustration : Pixabay

En 2022, Econocom a racheté l'espagnol Semic SA et le français SOFI Group. Illustration : Pixabay

Les acquisitions de Semic SA et SOFI Group ont fourni à Econocom plus de la moitié de ses 10,4 % de croissance au premier trimestre 2023. Sur trois mois, les revenus du groupe ont dépassé les 600 M€.

Pour le compte du premier trimestre 2023, Econocom a dégagé 637 M€ de chiffre d'affaires, affichant ainsi une croissance de 10,4 %, dont + 4,4 % en organique. De fait, l'entreprise a nettement bénéficié des rachats de l'espagnol Semic SA (80,63 M€ de CA en 2022) et du français SOFI Group (22 M€ de CA en 2021). Le premier délivre une offre de solutions et de services informatique, tandis que le second se spécialise dans le reconditionnement de PC et de tablettes depuis son usine de Saint-Mathieu-de-Tréviers (34).

L'activité distribution en croissance à deux chiffres

Cette stratégie de croissance externe a particulièrement profité à la branche Produits et Solutions (distribution) d'Econocom dont le chiffre d'affaires a grimpé de 11,1 % (dont seulement 1,5 % en organique) à 312 M€. La branche Technology Management & Financing (leasing) en a également tiré parti, mais dans une moindre mesure. Au cours du premier trimestre 223, ses facturations ont crû de 17,6 % (dont 13,6 % en organique) à 197 M€. Finalement, seule la branche Services affiche un trimestre décevant avec seulement 127 M€ de facturations, soit 1 % de moins qu'au premier trimestre 2022.

Ralentissement de la croissance attendu au T2

S'agissant du trimestre en cours, Econocom anticipe un ralentissement de sa croissance globale. Une projection que le groupe explique par les « saisonnalités différentes de ses activités entre 2022 et 2023 et des contextes de marché ». De fait, le résultat net du groupe devrait être lui aussi en retrait à fin juin 2023 par rapport à celui de fin juin 2022.

Pour l'ensemble de l'année, Econocom confirme néanmoins sont objectif de croissance de 5 % de son chiffre d'affaires. Son résultat net devrait lui aussi progresser sur l'année.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité