Troisième trimestre morose pour les grossistes IT en France

En France, le chiffre d'affaires des grossistes IT a représenté 1,6 Md€ au troisième trimestre 2019. Crédit photo : D.R.

En France, le chiffre d'affaires des grossistes IT a représenté 1,6 Md€ au troisième trimestre 2019. Crédit photo : D.R.

Confrontés à une faible croissance sur le marché volume et à une stagnation de revenus sur le marché valeur, les grossistes IT n'ont enregistré qu'1% de chiffre d'affaires supplémentaire au troisième trimestre.

La croissance aura été timide pour les distributeurs IT du marché français au troisième trimestre 2019. D'après les statistiques publiées par le SGI (Syndicats des grossistes informatiques) et le cabinet Context, la profession a dégagé 1,6 Md$ de chiffre d'affaires entre juillet et septembre derniers, soit seulement 1% de mieux qu'à la même période en 2018. En cause, une faible hausse des ventes de produits « volumes » (+2%) et une décevante stabilité des achats de produits « valeurs » par les revendeurs.

Les solutions clients tire le marché vers le haut

A travers ces deux grandes catégories confondues, seul le commerce de solutions clients a véritablement soutenu le marché avec ses 5% de revenus additionnels (PC, impression, onduleurs, gaming...). Il a ainsi représenté 55% des facturations globales des grossistes IT au troisième trimestre. A l'inverse, le chiffre d'affaires issu des livraisons de services et équipements télécoms (13% du marché) s'est déprécié de 1%. Celui provenant des ventes de solutions d'infrastructure (24% du marché) a reculé de 3%. Les revenus du segment des objets intelligents ont, certes, bondi de 64%, mais leur valeur est encore bien trop faible pour jouer sur l'évolution de l'activité des distributeurs.

Sur le seul marché des produits valeur (13% des revenus totaux des distributeurs), la stabilité du chiffre d'affaires a été rendue possible par la progression des ventes de solutions clients (+14%) et télécoms (+24%). D'un poids moins important, les ventes de logiciels et de solutions cloud ont connu une croissance à deux chiffres. Elles ont compensé les baisses des ventes d'infrastructures et de stockage pour entreprises. Les achats de routeurs ont échappé à cette décroissance en affichant une hausse de 15%. Ils représentent désormais 10% des ventes totales de produits valeur.

La mise à niveau des PC fait recette

Sans surprise, les ventes de produits volumes se concentrent avant tout sur le segment de l'informatique personnelle (29% du chiffre d'affaires). Ses revenus sont en baisse (-2%), mais achats de composants et autres éléments permettant de mettre à niveau les PC affichent une hausse de 22%. Un résultat qui reflète la progression de 47% des ventes de processeurs. Seuls les équipements pour réseaux domestiques font aussi bien. L'impression progresse également mais de seulement 2%, grâce, notamment, à une augmentation de 15% des achats de cartouches et réservoirs d'encre.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité