Arrow, dont le siège est à Centennial (Colorado), a généré 7,34 Md$ au 2e trimestre 2019, en baisse de 1%. (Crédit : Google)

Arrow, dont le siège est à Centennial (Colorado), a généré 7,34 Md$ au 2e trimestre 2019, en baisse de 1%. (Crédit : Google)

Quatre ans après la vente de son activité de cession d'actifs informatiques - RDC - à Arrow, Computacenter annonce l'avoir rachetée à ce dernier. La décision du VAD américain de revendre cette branche s'inscrit dans une période de réorganisation profonde de l'activité de l'entreprise.

Retour à l'envoyeur. Après avoir vendu son activité de cession d'actifs informatiques (ITAD) pour 56 millions de dollars à Arrow en 2015, voilà que Computacenter la reprend sous son aile. Sous le nom RDC, cette branche assure la gestion des collections, le traitement des warehouses, l'éradication des données sécurisées et la remise en marché des kits de remise à neuf. « La motivation derrière l'acquisition était de protéger le service pour nos principaux clients », indique la SSII dans un communiqué. Selon The Register, Computacenter ne souhaitait pas forcément vendre cette activité à l'époque mais l'offre d'Arrow était trop intéressante pour la refuser. « Nous respectons pleinement la décision d'Arrow de se retirer de l'activité ITAD au niveau mondial. Bien que nous ayons étudié la possibilité de travailler avec d'autres partenaires, nous croyons que l'acquisition de RDC est le moyen le plus simple de garantir la continuité du service à nos grands comptes, particulièrement en raison de notre connaissance historique de l'entreprise. »

Des résultats revus à la baisse chez Arrow

Cette décision d'Arrow s'inscrit dans un contexte quelque peu houleux pour le distributeur. Depuis quelques mois, le groupe se réorganise en profondeur. Mi-juillet, il a annoncé la fermeture de son activité de reconditionnement de PC et d'équipements de mobilité. Que ce soit en Suède, en Belgique ou au Royaume-Uni, Arrow va entamer un processus de consultation avec les représentants des travailleurs en vue de cette liquidation. Début août, Arrow annoncé un chiffre d'affaires de 7,34 milliards de dollars pour son deuxième trimestre 2019, soit une baisse de 1 % par rapport à la même période en 2018 et la compagnie a déclaré une perte nette de 549 M$. L'arrêt de son activité de reconditionnement la pousse à revoir à la baisse ses objectifs pour le troisième trimestre. « Nous prévoyons que les ventes totales se situeront entre 6,850 et 7,250 milliards de dollars », peut-on lire dans la publication du distributeur. Comparé au troisième trimestre 2018 (7,39 Md$), les prochains résultats d'Arrow devraient donc être toujours à la baisse.

La revente de l'activité RDC vient s'ajouter à cette réorganisation. Les termes de la vente n'ont pas été communiqués mais un analyste de TMV a indiqué à The Register que Computacenter n'aurait jamais dépensé les 56 millions de dollars investis par Arrow quatre ans plus tôt.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité