Juin - Le CNLL cartographie les entreprises françaises du logiciel libre - - Le Conseil National du Logiciel Libre a publié un panorama..." />

Juin - Le CNLL cartographie les entreprises françaises du logiciel libre

Le Conseil National du Logiciel Libre a publié un panorama des entreprises hexagonales impliquées dans le monde du Libre et de l'Open Source.

Le Conseil National du Logiciel Libre a publié un panorama des entreprises hexagonales impliquées dans le monde du Libre et de l'Open Source.

Menée auprès des 200 sociétés membres des associations et groupements composant le CNLL, cette étude dresse le profil des entreprises françaises qui s'intéressent au logiciel libre et à l'Open Source. Plusieurs constats sont à souligner. En premier lieu, ces sociétés sont jeunes, elles ne sont que 15% à avoir été créées avant 2000, tandis qu'un tiers ont moins de 3 ans. Sur le plan des effectifs, les structures ne sont pas pléthoriques, elles sont 49% à ne comprendre que 1 à 5 salariés. En terme de chiffre d'affaires, plus de la moitié des sondés réalisent moins de 250 k€ de CA.

Petites mais orientées vers les grands comptes

Sans aucun complexe d'infériorité, les apôtres du Logiciel Libre et de l'Open Source travaillent beaucoup avec les grands comptes. Ils réalisent 51% de leur activité avec les grandes entreprises, alors que le secteur public arrive en deuxième position avec 36% de l'activité. L'intérêt des clients pour ces solutions est double, le coût mais également dans une même proportion l'ouverture et le respect des standards.

Une résistance à la crise, mais quelques inquiétudes

Si certaines structures ont été impactées par la crise, 73% des entreprises du secteur ont connu une croissance pendant l'année 2009. On peut souligner que 50% des sociétés ont connu une croissance supérieure à 15%. Les prévisions pour l'année 2010 montrent un optimisme accru aussi bien pour les petites et les grandes structures.

Une question a été posée sur la perception des menaces sur le logiciel libre et 84% des interrogés ont mis en avant l'oubli des valeurs fondatrice du libre. 81% s'inquiètent de la complexité des modèles économiques. Plus surprenant, le cloud et le Saas sont également perçus comme des menaces  à hauteur de 73%.

Le CNLL constate aussi que les 2/3 des sociétés contribuent à des projets libres, mais seules les plus grandes bénéficient de manière sérieuse d'aide à la R&D. Peut-être un cheval de bataille pour le Conseil dans les prochains mois ?

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité