La filiale infomatique de Xerox passe dans le giron d'Atos

Thierry Breton président et directeur général d’Atos estime que l'accroissement d'Atos aux Etats-Unis constitue une étape majeure. Crédit: D.R

Thierry Breton président et directeur général d’Atos estime que l'accroissement d'Atos aux Etats-Unis constitue une étape majeure. Crédit: D.R

L'acquisition de la filiale informatique de Xerox pour 840 millions d'euros permettra au groupe de services informatiques Atos de tripler sa taille aux Etats-Unis et de figurer parmi les cinq premiers acteurs mondiaux du secteur. 

En procédant à l'acquisition de l'activité d'externalisation informatique de Xerox (ITO) pour un montant de 840 millions d'euros, Atos entend se renforcer sur le marché  américain.  La SSII française compte en effet sur ce rachat  pour tripler sa taille aux Etats-Unis, qui deviendra son premier marché et ainsi faire partie des  5 premières SSII mondiales. La transaction devrait être finalisée durant le  deuxième trimestre 2015. Avec plus de 90% du chiffre d'affaires de Xerox ITO réalisé outre-Atlantique, le groupe passera d'un chiffre d'affaires de 0,6 milliard d'euros à 1,7 milliard d'euros (en base pro forma 2013) aux Etats-Unis. Sa part de revenus réalisée en local passera également de 6% à 17%.

 « L'accroissement de nos positions aux Etats-Unis est une étape majeure dans la réalisation de notre plan à 3 ans et répond à la forte demande de nos clients internationaux », a déclaré Thierry Breton, président et directeur général d'Atos, dans un communiqué  « Cette transaction va nous permettre d'ancrer notre présence sur le territoire américain qui est un marché d'adoption précoce des technologies innovantes à forte croissance et un réservoir d'ingénieurs de talent hautement qualifiés ». Xerox ITO a totalisé un chiffre d'affaires estimé à 1,05 milliard de dollars pour une marge opérationnelle de l'ordre de 8% en 2014. La filiale emploie 9 800 personnes dans 45 pays, dont 4 500 sont localisés aux Etats-Unis et plus de 3 800 dans des pays offshores tels que l'Inde, les Philippines, et le Mexique.  

Une base élargie de 300 clients  

En procédant à cette acquisition, Atos récupérera un important portefeuille clients constitué de 300 entreprises américaines, dont de très grands comptes  sur des marchés tels que la distribution et la santé. La transaction inclut également la signature d'un contrat d'exclusivité sur cinq ans avec Atos qui deviendra pendant 5 ans la SSII de Xerox. Afin de sceller la coopération, une structure de gouvernance dédiée sera mise en place et co-présidée par les dirigeants des deux groupes. A la suite de cette transaction, Cette acquisition contribuera également à renforcer sa position mondiale dans les services informatiques avec un chiffre d'affaires pro forma de 11 milliards d'euros. Cela permettra également au groupe d'ancrer davantage son leadership mondial en infogérance avec un chiffre d'affaires annuel de 6 milliards d'euros et de renforcer ses offres en gestion des infrastructures et des postes de travail.

Ce rachat conforte la stratégie de renforcement d'Atos dans les services informatiques. En décembre 2010, la SSII s'était emparée de l'entité IT Solutions and Services (SIS) de Siemens pour 850 millions de dollars, récupérant dans le même temps un contrat d'infogérance de 5,5 milliards d'euros sur 7 ans de toute l'informatique du géant allemand. En mai dernier, Atos avait lancé une offre publique d'achat sur le groupe Bull avec l'intention de devenir le premier acteur européen du cloud et de peser aussi au niveau mondial dans le domaine de la sécurité et du big data.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité