TD Synnex réorganise sa branche Advanced Solutions autour de piliers technologiques

Mathilde Bluteaux a été remplacée le 1er janvier par Denis Fouquet dans ses fonctions de directrice générale de TD Synnex Advanced Solutions France  (Crédit photo : TD Synnex)

Mathilde Bluteaux a été remplacée le 1er janvier par Denis Fouquet dans ses fonctions de directrice générale de TD Synnex Advanced Solutions France (Crédit photo : TD Synnex)

La division à valeur ajoutée de TD Synnex a abandonné son modèle de BU organisé par fournisseurs pour lui préférer une approche articulée autour du cloud hybride, de la data et des applications, des réseaux et télécoms, et de la sécurité.

Ces dernières années, l'industrie IT a connu des évolutions technologiques et commerciales qui ont transformé les besoins d'accompagnement des fournisseurs et de leurs partenaires. Comptant parmi les principaux acteurs qui font le lien entre ces deux populations, TD Synnex a décidé de s'adapter à ces changements en réorganisant Advanced Solutions, sa division à valeur ajoutée, au niveau européen. Précédemment, elle était constituée de BU dédiées chacune à une seule des nombreuses marques de son catalogue. Depuis quelques mois, cette approche a été abandonnée au profit d'un modèle axé sur quatre piliers technologiques portés par autant de BU qui couvriront individuellement les fournisseurs de leurs domaines : « Cloud hybride », « Data et applications », « Réseaux et télécoms » et « Sécurité ».

Epauler le channel dans la vente de solutions toujours plus complexes

« Avec cette nouvelle organisation qui englobe 240 collaborateurs, nous allons pouvoir épauler plus efficacement les marques dans leur stratégie de commercialisation et la transformation que doivent opérer leurs partenaires. Ces derniers doivent s'adapter à la vente de solutions toujours plus complexes d'un point de vue technique, notamment parce qu'elles agrègent des briques provenant de différents fournisseurs. Le channel doit aussi être accompagné pour embrasser pleinement le modèle du as a service, notamment sur l'infrastructure », explique Mathilde Bluteau, qui a laissé ses fonctions de directrice générale de TD Synnex Advanced Solutions France ce 1er janvier à Denis Fouquet.

La nouvelle BU Cloud Hybride d'Advanced Solutions est de loin la plus importante des quatre en place. Elle concentre à elle seule 60 % du catalogue de la division. Elle est notamment en charge des offres de stockage et de sauvegarde, de virtualisation et d'hyperconvergence, ou encore des logiciels d'infrastructures et des solutions des hyperscalers. Des gammes qu'elle délivre à travers des accords passés avec Lenovo, Dell, HPE, Nutanix ou encore NetApp pour ne citer qu'eux. Du fait de son large périmètre, cette BU est directement dirigée par Denis Fouquet, auquel reporte des directeurs chargés chacun du suivi de plusieurs marques.

Deux nouveaux directeurs de BU recrutés dans des ESN

S'agissant de la BU Réseaux et Télécoms, elle a été placée sous la responsabilité d'Eric Herlin, l'ancien directeur commercial et marketing de l'intégrateur Euromédia Réseaux et Sécurité. Son équipe de 25 personnes se focalise sur le développement des ventes de fournisseurs tels que Cisco, Aruba ou encore Cradlepoint. « Le catalogue de cette BU va être enrichi par de nouvelles cartes », précise Mathilde Bluteau.

L'offre actuelle de la BU Sécurité a elle aussi vocation être renforcée par de « belles références », notamment Palo Alto Networks qui vient d'être signé. Le développement de l'activité de la BU a été confié à Kizitho Ilongo, qui a rejoint TD Synnex France en juin dernier après avoir été le directeur commercial et marketing de l'ESN CIS Valley pendant plus de deux ans.

Dernière-née de la réorganisation de la division Advanced Solutions, la BU Data et Applications couvre un panel d'offres comprenant notamment Office 365 et Dynamics, Adobe, Citrix, Nvidia, ainsi qu'Intel Geti et SAS qui ont été récemment référencés. Le recrutement de son responsable est en cours.

Mathilde Bluteau explique que « l'idée de cette nouvelle organisation n'est pas de privilégier un fournisseur par rapport à un autre. Mais, en amont, nous savons conseiller les partenaires de façon agnostique. Dans cette logique, nous poussons de plus en plus nos ingénieurs avant-vente à passer des certifications orientées vers un même pilier technologique. » 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité